4 mai 2017

Congé parental # 2

Maman au rapport!

Le deuxième mois du congé touche à sa fin (je suis un peu à la bourre en fait!), un mois haut en couleurs!

Les vacances

Avril, avec les vacances scolaires, nous a fait  beaucoup de bien à tous. Il nous a permis de partir 11 jours dans le sud, chez ma mère dans l'Hérault. Sur ces 11 jours, Papa a réussi à se libérer deux jours pour descendre fêter Pâques et faire la chasse aux oeufs avec Camille, voir un peu la mer et sa famille avant de repartir travailler à Lyon. Il nous a manqué mais je crois qu'il a aussi bien profité de ses journées pour travailler et jouer à Zelda occasionnellement!


Depuis que ma mère a emménagé dans la maison familiale de notre petit village héraultais en novembre 2016, c'était la deuxième fois seulement que je pouvais y passer quelques jours. La première fois, pendant les fêtes de Noël, on avait apprécié l'intérieur chauffé au poêle, même si certains jours, on se serait cru au printemps avec un petit 19 degrés le 25 décembre si je me souviens bien.

Cette fois, c'était carrément l'été pour nous qui venons du nord! Un ciel bleu azur, un soleil éclatant, un peu de vent aussi mais globalement un temps de dingue qui nous a permis de profiter du jardin et de la terrasse au premier. Le séjour donne sur une grand terrasse orientée plein sud. Camille y a passé de longs moments à jouer avec ses dinosaures et ses véhicules ou encore à se tremper dans une bassine. Ulysse y a pris ses premiers bains printaniers! Que de moments paisibles! Ma mère est sacrément bien installée.

Au jardin avec tonton et mamie!

Sous le soleil du sud




Je n'ai pas vu le temps passer là-bas, nos journées étaient légères. Mon frère s'est beaucoup occupé de Camille et d'Ulysse, cela m'a vraiment allégée les matinées. Camille a grandi pendant ces jours heureux, il a passé des heures au jardin à faire des courses aux escargots avec ma mère, à arroser les plantes et les fruits fraîchement plantés par mon frère. Ma mère aussi a passé son temps à jongler entre ses fourneaux, son rangement et les enfants.





Nous faisions une petite balade dans le village tous les matins, en passant parfois à l'épicerie, la pharmacie, en remontant les ruelles piétonnes historiques, en passant devant tant de lieux connus (mon ancienne école, nos anciennes maisons, le terrain de foot où l'on fête le 14 juillet, la cave coopérative...), parfois nous préférions les petits chemins de traverse, longés de vignobles, de fossés remplis de têtards et de coquelicots!




Nous avons passé quelques après-midis à la plage où je n'aurais pas imaginé Camille se baigner si tôt dans l'année mais il était tellement heureux! C'était beau à voir. Ulysse a foulé le sable pour la première fois et moi j'ai eu le plaisir de retrouver une vieille amie d'enfance que je n'avais pas vu depuis 4 ans.

Encore la mer, on ne s'en lasse pas!

Le train avec les enfants

Je suis descendue seule en TGV avec mes deux poulets, 5 heures de train que j'appréhendais quand même un peu mais ça s'est franchement bien passé. RAS du côté de Camille qui gère comme un chef et un petit moment difficile pour Ulysse qu'il a fallu beaucoup porter. Le retour, papa était avec nous les trois dernières heures (il nous retrouvait à Lyon), ça allège pas mal. Je me sens comme une super maman quand je fais ce genre de choses parce que, que ce soit dit, c'est pas une partie de plaisir de se lever à 4 heures et quart, d'être dans le train à 5h34 seule avec deux enfants en bas âge, une valise, une poussette et 5 heures de voyage! Ça promet parfois de beaux moments de cafouillage! Je me surprends toujours par mon calme et ma sérénité dans ces moments alors qu'avec papa je suis beaucoup plus nerveuse. Bizarre, non?



Ulysse et le sommeil 

Avec tous ces changements de routine, Ulysse n'a pas vraiment amélioré ses nuits, au contraire! Au retour dans le nord, je dois dire que c'est même pire qu'avant. Bon, il a une otite et deux dents qui percent, ceci explique cela mais quand même. Les bonnes nuits, je me réveille 4 fois. Oui oui! Bon, je sais que ça finira un jour mais je fatigue des nuits hachées. Ulysse est maintenant plus dans notre lit que dans le sien, il n'a pas de doudou ni de tétine et ne s'endort qu'avec moi. C'est dur en fait. Les journées, je suis contente lorsqu'il dort 1H30... mmmmhhhh tant qu'il est de bonne humeur, ça va. C'est lorsqu'il est collant et râlou que ça l'est moins. Je l'allaite encore mais je pense sérieusement à arrêter pour son premier anniversaire, le sevrage nocturne serait déjà une grosse étape, les tétées câlins la journée ne me gène pas. Je me renseigne donc sur la méthode Gordon.



Rentrée

Nous sommes de retour dans le nord depuis 2 semaines déjà, le mois de mai commence et la dernière période d'école avec. La grisaille et la pluie sont de retour... (tu vois ma tête dépitée?). Le mois de mai est chargé en déplacement pour papa qui sera absent 16 jours sur 31! Ouille ouille ouille! Ça fait beaucoup de soirées à gérer seule ça! Je m'habitue à ce rôle de maîtresse de maison, c'est un peu mon entreprise cette famille! Et papa là-dedans? Il aura 36 ans ce mois et nous préparons une belle fête avec les copains! Et avec tous ces week-end à rallonge, peut-être que nous pourrons faire un tour au Touquet comme les années d'avant.

Allez, encore quelques photos pour partager ces bons moments!

Le bonheur à la mer

Avec mamie au snack!

Le tapis de jeux d'Ulysse

Les frères 

Promenade et coquelicots


La pèche aux têtards

Un resto en bord de mer très sympa



Avec mon unique papi (papi des Cévennes)

Balade dans le village

Premiers petits pieds dans la piscine, un peu fraîche!



Je fouille, je m'amuse!

Je vous donne RDV en juin pour un résumé de ce joli mois de mai (j'espère!) et vous parler des projets pour cet été. Rien d'extravagant (le budget vacances a été anéanti en Californie lol) mais de chouettes moments en perspective et surtout des retrouvailles avec des copains et copines de Taiwan. Et ça, j'ai vraiment hâte! Nous serons donc presque tout l'été dans le sud, un départ vers mi-juillet.

A bientôt les amis!

2 commentaires:

  1. Sympa la petite rétrospective ! Et les photos sont belles ...
    Ah, les nuits, je compatis grandement (parce qu'on croit toujours que si bébé dort bien à 2 mois, c'est gagné pour de bon ! Aie ! Comme tu dis, entre les dents, les voyages, les maladies, les cauchemars ... c'est jamais vraiment gagné !).
    Mais bon ... c'est la vie, hein ?
    On vous envie, là, avec vos belles images de virées à la campagne.
    Et pour le voyage en train, tu n'es pas la seule à qui ça arrive: moi aussi je me vois gérer des voyages de malade à l'aise-blaise (et je m'étonne moi-même) alors que des fois, à la maison, je me noie dans un verre d'eau ! Je crois qu'on a une espèce de mode "Super+++" qui se met en route dans ce genre de situation. Et puis, tu commences à avoir de l'expérience, ça aide !
    Merci pour les nouvelles !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Sonia, j'aurais bien voulu vous voir quand vous êtes descendus, en plus j'ai eu une semaine de "vacances", mais c'était le début d'une période assez difficile, je suis surchargée, en stress... Gros bisous à vous tous :)

    RépondreSupprimer