26 juil. 2016

Le mois de juin ... très en retard (dernier trimestre de grossesse)

Le temps file... Au début du mois de juillet, j'avais commencé à écrire un article assez long sur le mois de juin. Article que je n'ai jamais fini ... mais que je vais mettre ici tel quel car depuis il s'est passé une chose plus importante que toutes les autres.

Un nouveau membre de la famille est arrivé! Avec un mois d'avance, notre bébé étoile est enfin là! Avant de vous raconter ce deuxième accouchement, je vais finir sur le mois de juin.


En juin

Je pensais vraiment qu'avec mon congé anticipé de maternité j'aurais eu plus de temps pour bloguer mais faut croire que mon planning ne l'a pas entendu de la même manière! 


Le troisième trimestre de grossesse

Je suis en arrêt de travail depuis fin mai, mais je suis restée très active pendant ce mois de juin. J'ai enfin eu la grande joie de connaître l'échographie du 3ème trimestre avec mon homme. Tout allait très bien, un bébé estimé à 1700 grammes (2.8 à terme). Quand je pense que Camille était en soins intensifs depuis plus de 3 semaines quand il faisait ce poids. Je peux nettement m'imaginer ce petit bébé gigoter dans mon bidon. He he! Sereine j'ai commencé cette grossesse, sereine je resterai donc jusqu'à la fin!

J'ai fini mes cours de préparation à l'accouchement: gestion de la douleur, accouchement, séjour à la maternité, efforts de poussée et alimentation du bébé.

Des cours très intimistes et intéressants qui m'ont permis de prendre un temps "spécial" pour ce deuxième bébé. Un temps rien que pour lui. J'y ai appris des appris des tas de choses et ça m'a aussi bien reboostée pour l'allaitement qui s'était quand même bien éloigné de mon idéal. Donc c'est décidé! On va retenter l'affaire! Sans pression! Mais en connaissance de certaines "difficultés". J'ai pris mes notes, je vais pas me laisser faire, non mais! A l'attaque du néné!!

Je suis aussi passée à la maternité où je vais accoucher pour une visite virtuelle. Oui, c'est dommage de ne pas pouvoir visiter les locaux en vrai mais c'est une maternité de niveau 3 qui fait 15/20 accouchements par jour. Alors, on s'adapte! L'avantage, c'est que j'avais déjà accompagné une amie pour des contractions l'an dernier et que je connais un peu. Du moins jusqu'à la salle de pré-travail!


Une assistante maternelle pour mon bébé

J'ai aussi commencé à chercher une garde pour mon bébé et après avoir visité une MAM où les dames étaient très gentilles certes... mais où je ne voyais pas évoluer un bébé dans la philosophie qui est la mienne, je me suis tournée vers une assistante maternelle qui m'a complètement bouleversée! Son profil était trop en phase avec ce que je recherche pour qu'elle soit encore libre mais après un premier contact téléphonique, nous nous sommes rencontrées et je me suis sentie "bien", "en confiance" avec elle. 

Parmi les petites choses qui m'ont beaucoup plu: la formation Montessori 0-3 ans, la langage des signes avec bébé, la motricité libre et j'en passe! Hourra! Mon fils ne va pas passer ses journées dans un transat ou un lit à barreaux! Il va goûter à la liberté! 

Cette garde doit débuter en novembre. Ça me peine de devoir reprendre le travail si vite mais je n'ai pas le choix. Le congé parental serait un trop gros trou dans le budget familial. 

...............................................................

Voilà, c'est à peu près tout ce que j'ai écrit au début du mois mais nous avons aussi eu de la visite de la famille paternelle de l'homme et c'était très sympa, on a repeint les chambres d'enfant. J'ai langui ce mois de préparation! Et je n'ai pas été déçue! Mais c'est passé très vite.

Du côté de l'homme et du fils

Énorme étape pour mon homme qui a commencé son activité pro, il est dorénavant consultant en business international dans les jeux vidéos (ça fait rêver les hommes de 30 ans!) et malgré la grande dose de stress des premières semaines. Je sens qu'il commence à se détendre. Ouf! Non, mais franchement, un homme sous pression c'est costaud à gérer! 

Bon, je ne peux pas continuer car un petit bébé commence à s'agiter dans le petit couffin en osier... et je vous raconte l'accouchement de ce bébé bonheur dans le prochain article.

A bientôt!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire