27 mai 2016

Bilan des trois ans après retour d'expatriation

Houlà, deux mois déjà que je n'ai pas écrit ici! Ça devient une habitude de donner des nouvelles au compte-gouttes! Il est loin le temps où je pouvais écrire 5/6 post par mois. 

Notre printemps 2016

- Du côté de la grossesse

La dernière bonne nouvelle que je vous avais donnée était que Camille allait avoir un petit frère. De ce côté-ci, tout va bien depuis ces deux mois. Les RDV se sont un peu enchaînés avec moins de stress que le quatrième mois (risque de trisomie et dépistage prénatal blablabla). Je suis maintenant dans le 7ème mois et j'ai même atteint la fameuse date fatidique! La date d'accouchement de Camille: 29 SA+6! Je suis toujours debout, mon bébé est toujours là bien au chaud, je vais maintenant rentrer dans une phase que je n'ai jamais connue et c'est très agréable. Mon ventre s'arrondit et même pointe très fortement. Le reste n'a pas bougé. Mon corps refuse de prendre un gramme ailleurs que sur ce ventre. Je ne me plains pas, loin de là hein... C'est mon corps voilà. 

Nous avons commencé les cours de préparation à l'accouchement dans un cabinet libéral de Lambersart qui regroupent quatre sages-femmes extras et une ostéopathe. J'avais un peu tardé à m'inscrire à ma maternité publique et c'était déjà complet. Pas grave. L'alternative libérale est franchement beaucoup plus sympa. C'est aussi l'occasion pour l'homme et moi de passer ce temps ensemble à ne parler que du petit frère, que de ce bébé car depuis le début de cette grossesse, nous n'avons pas vraiment eu de moments privilégiés à deux pour penser à bébé et préparer son arrivée. Je suis ravie et j'ai hâte de voir le mois de juin arriver avec la suite des cours: allaitement, accouchement, séjour à la maternité, écho du troisième trimestre...

La préparation que je demande est assez traditionnelle car je ne l'ai pas faite pour Camille, pas d'haptonomie ni de chant prénatal pour nous. J'ai besoin d'être entendue, de parler, de communiquer, d'écouter toutes ces choses qu'on ne m'a pas dites à Taiwan. J'ai aussi pris un cours de yoga prénatal le jeudi soir sur Lille avec un peu de sophrologie que j'aime beaucoup. 

Côté bébé, tout va bien. Son arrivée est prévu pour le 12 août mais dès la mi-juillet, je vais me sentir sur mes gardes.



Fin mars - 22 SA


- Du côté de la vie quotidienne 

Nous sommes partis à New-York pendant les vacances scolaires en avril, 8 jours. C'était fabuleux. Un voyage à deux, sans Camille qui était resté à la campagne chez sa mamie pendant 10 jours. Nous avons tous rechargé les batteries. Chacun à sa façon. Je ne sais pas comment résumer ce voyage dans une des villes les plus exaltantes du monde! C'était ma première fois sur le sol américain! Un pays que j'aimerais beaucoup visiter plus en profondeur quand les enfants seront plus grands: peut-être un road-trip comme celui qu'on fait nos amis de Millau et qui m'a fait tant rêver. Un camping-car, deux enfants et 5 mois de vadrouille de la Floride au Canada! Quelle grande aventure!

Brooklyn

La vue depuis le Rockfeller Center




La grossesse nous a pas mal freinés dans nos balades sur Manhattan mais tranquillement nous nous sommes imprégnés de cette ville, de quelques quartiers inratables ( Brooklyn, le Queens...), de ses musées ( Le MET, le Musée d'Histoire Naturelle) si riches qu'ils en faisaient perdre la tête! C'était un beau voyage d'amoureux, un bon break, une sensation de liberté totale que nous allons avoir du mal à retrouver dans les années à venir.

Camille chez mamie à la campagne héraultaise, que du bonheur pendant 10 jours!

Première fois où Camille a passé tant de temps sans papa ni maman! Aucun problème!


L'école a repris fin avril et j'ai retrouvé mes élèves et mes super collègues. Au début plutôt en forme mais très vite j'ai commencé à sentir mes limites. L'homme est parti plusieurs fois et j'ai enchaîné les journées de boulot et la maison avec la gestion du 3 ans et demi et du bidon... un peu trop d'un coup. J'ai tenu presque 5 semaines avant d'être en arrêt. Je suis donc officiellement en repos à la maison depuis une semaine. Je peux me reposer et faire un peu de rangement, préparer la chambre et m'occuper de Camille sans être totalement épuisée. Je ne sais pas si cette grossesse est la dernière, j'en profite donc un peu de ce temps qui m'a été volé pour la grossesse de Camille. 



- Du côté de l'homme

Comme je le disais, mon homme enchaîne les voyages d'affaires, ce qui a rendu les semaines d'avril-mai assez difficiles pour Camille et moi. C'est une phase intense pour lui qui est en train de changer de statut: le voilà indépendant. Toujours dans sa branche mais il est dorénavant à la maison et bosse avec plusieurs clients français et belges. Il continue ses missions en Chine, au Brésil, en Allemagne, aux États-Unis. C'est un travail de dingue qui nous permet d'avoir une vie extrêmement agréable et privilégiée. Il faut quand même prendre son mal en patience lorsqu'il part plusieurs jours ou lorsque le travail prend le dessus sur la vie de famille... se dire que c'est un mal nécessaire, se dire que c'est une phase... pas toujours facile.

Papa et fils font une cabane dans le parc du château du Vert Bois à Bondue (avril 2016)



- Du côté du nord

Alors, on bouge ou pas cette année?

Le bilan des trois ans a sonné! 

Voilà, mai 2013-mai 2016: nous sommes en France depuis 3 ans. Et c'est vraiment le temps qu'il nous a fallu pour nous détendre (j'ai l'impression que je dis ça depuis 1 an et demi lol). Il était encore prévu de repartir il y a quelques mois, en Chine ou au Canada, peut-être même aux États-Unis. Mais l'année 2016 a apporté des changements différents: une nouvelle grossesse et un changement d'activité pro pour l'homme. L'envie de nous poser plus longtemps ici car nous sommes arrivés dans ce charmant petit village en septembre dernier... parce qu'on se sent enfin bien avec notre "France"! L'envie de se retourner dans l'expatriation est moins présente, on le vit mieux. 

Le nord est dur à vivre l'hiver c'est évident, on n'y restera pas toute notre vie mais pour le moment, on y est bien. Je souhaite un peu de stabilité pour notre famille. Depuis le printemps, les beaux jours reviennent petit à petit, il fait toujours un peu "frais" mais on profite vraiment du jardin, des balades, de l'extérieur. Les longs week-end de mai nous ont fait partir au Touquet avec les copains, plages, apéros dans les dunes, que du bonheur! Le nord est un très joli coin de France quand on prend le temps de la connaître, mon soucis majeur c'est la grosse baisse de moral les jours de pluie, de grisailles qui sont nombreux l'hiver.

Et surtout, la maison... et le jardin! C'est un luxe que nous n'avions jamais eu! Quel changement avec les années d'avant en appartement. Camille est heureux dans son petit village, il fait ses promenades en trottinette avec maman gros bidon.

Balade matinale - mai 2016



Promenade au Touquet - mai 2016
Lille-Montpellier avec maman

Qui a dit que les plages du nord n'étaient pas sympas?

29 SA 

A bientôt pour la suite de cette grossesse et le début de l'été dans la nord!

5 commentaires:

  1. Enfin un nouveau post! Ça fait plaisir toutes ces nouvelles, surtout qu'elles sont bonnes. Tu as l'air particulièrement épanouie sur ces photos (et je ne dis pas ça par politesse). Je te fais de gros bisous de La Rochelle où je viens de passer trois jours à un congrès.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis ravie de lire de tes (belles ) nouvelles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eulalie! Tu as changé de blog! Je reviens voir ça tout de suite! :)

      Supprimer
  3. Que bella avec ton bidon! Profite bien de tes hommes et des beaux jours qui reviennent. Gros bisous, Meile

    RépondreSupprimer
  4. Enfin, j'arrive à te mettre un commentaire ! (avant, je ne sais pas pourquoi, mais ça ne marchait pas!).
    Superbes photos, vous êtes rayonnant tous les trois. J'y crois pas: ton ventre est tout petit ! Bon, peut être que les photos datent un peu. Il doit te rester 1 mois et demi, si j'ai bien calculé... ça approche !
    J'essaie de t'appeler un soir, au calme !
    Bises

    RépondreSupprimer