22 mars 2016

Boys will be boys!

C'était une belle journée ce 8 mars! Une journée où je me suis levée avec mon fils et où je l'ai préparé pour aller à l'école, ce que je fais rarement en temps normal puisque je suis déjà à l'école. C'est son papa qui fait les matins. 

Ce jour-là, il faisait beau, un beau ciel, du soleil. Froid. Toujours ici. C'est le nord, ne l'oublions pas! Nous sommes fin mars et la température n'affiche pas au-dessus de 10°C le matin. Hum... M'y ferai-je un jour?  

J'ai donc emmené Camille à la petite école du village et puis j'ai pris ma voiture jusqu'à Marc-en-Baroeul où se trouve la gynécologue qui me suit depuis mon arrivée dans le nord. C'était sans compter les embouteillages du matin sur le périf de Lille, je suis arrivée juste à temps. 

J'ai un peu discuté avec la secrétaire médicale qui était très sympathique et puis c'était mon tour.

Un rapide résumé des dernières nouvelles, les résultats du DPNI (le dépistage pour la trisomie qui m'a confirmé que tout allait bien) et nous voilà déjà sur le point de faire l'écho. 

" Vous voulez savoir ce que c'est? "
" Avec grand plaisir! "

Et l'écran s'allume...

" Je vous laisse deviner!"

C'est toute pleine d'émotions que j'ai découvert l'entre-jambe de mon futur petit garçon!  Aahaha je ne pouvais pas le rater! Toute étonnée car je n'avais pas eu le temps de vraiment y songer! Et puis, quelques-unes de mes collègues me prédisaient une fille car je m'empiffre de sucré. Eh bien il faut croire que toutes ses envies qui n'étaient pas les mêmes pour mon fils n'ont rien à voir avec le sexe.

Maman de garçons :)

Je dois me faire à l'idée, c'est étrange, c'est doux, c'est surprenant. J'aime ce futur qui est en train de se dessiner dans notre vie. 

L'annonce à nos proches

Le soir, sur un banc de l'école, j'ai annoncé à Camille qu'il aurait un petit frère! Son sourire ravageur et son petit air malicieux en disait long, il était tout heureux même si je sais qu'il ne réalise pas vraiment. 

Papa l'a su au téléphone, en direct de San Francisco où il passe une semaine avant d'aller à Seattle pour ses affaires. Il va falloir sérieusement lui trouver un joli prénom à ce petit deuxième. Ce petit garçon que je vais essayer d'amener au-delà de la 29 SA (naissance de dragon n°1!) et je me dis... punaise mais je suis déjà à 20 SA, je suis à la moitié du chemin! Je profite de ce deuxième trimestre du mieux que je peux. Mon ventre s'arrondit drôlement et je sens des petits coups tous les jours qui me rappellent que l'amour ne va pas se partager...non, il va se dédoubler... seul le temps sera partagé en deux.

L'homme à San Francisco

Ce mois de mars est décidément plein d'émotions car c'est aussi le mois où ma cousine a accouché de sa première fille, Marie. Et où ma super copine de blog Mademoizelle Lattente s'est enfin réconcilié avec l'accouchement en donnant le jour à son deuxième petit garçon Koabis. Je leur souhaite tout le bonheur du monde. Je pense fort à elles et leur bébé. Une pensée aussi pour une collègue-amie qui vient de perdre son bébé à presque 5 mois de grossesse, mon coeur est lourd de cette nouvelle depuis quelques jours. Je ne sais pas vraiment comment être là pour elle, j'espère juste que les jours heureux reviendront vite dans sa vie. Fuck, life is sometimes a bitch.

De son côté, Camille vit sa vie de petit garçon de 3 ans et demi et je dois dire qu'il est dans une super phase (croisons les doigts) car même durant l'absence de papa, il est adorable, l'école se passe mieux, il écoute, observe, me raconte des choses, chante, joue, rie... Il est juste super! Il me fait souvent hurler de rire avec ses petites phrases d'enfants et m'étonne de sa répartie. Il est doux, me dit des mots d'amour en chuchotant à mon oreille, me fait des blagues... Ce que tous les enfants font vous me direz! Mais celui-là, c'est le mien. Mon tout petit déjà bien grand. 


Peindre c'est chouette mais avec les voitures, on atteint un autre niveau! 

Notre petit déjeuner du week-end, pancakes et vergeoise. Cheveux hirsutes.

Une belle journée avec un vieux copain de la crèche

Life is also wonderful sometimes!

PS: Non, nous n'avons aucune intention de couper les cheveux à cet enfant. What's the fucking problem with long hair's boys? :)

4 commentaires:

  1. Super ! Me voici de retour pour lire les nouvelles, ça fait plaisir !
    Et un deuxième petit garçon, c'est super chouette. Moi j'ai adoré avoir deux filles (même si on me disait "Oh non, une deuxième fille ..."
    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On te disait vraiment ça? Mais c'est affreux! Comme si deux enfants du même sexe n'était pas déjà deux petits êtres humains différents! :) Incroyable!

      Supprimer
  2. Fille ou garçon...Le principal c'est que bébé et maman se portent bien!! Au moins ils seront complices dans leurs jeux de voitures/construction ^^
    Et Camille est beau avec ces cheveux ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, je suis entièrement d'accord! :) Après, on verra si ce deuxième est aussi passionné par les voitures que Camille, y a du niveau lol
      Merci pour mon petit playmobil blond!

      Supprimer