30 août 2014

News from the north: notre rentrée

Des nouvelles de Camille

Depuis lundi, ça y est, Camille est retourné en crèche. Il est chez les grands, à l'étage. Il a retrouvé la joyeuse troupe: les petits coquins de son âge avec qui il vide les placards et il se cache dans le jardin! Il y va 5 jours par semaine à présent (l'an dernier 4 jours) et le dernier jour a été difficile, il ne voulait quitter aucun de ses deux doudous. Papa a dû revenir du boulot pour rapporter le doudou "maison" qui était dans la voiture.

Il a désormais un lit de moyen pour la sieste là-bas mais pas encore à la maison. On y pense pour avant Noël mais rien ne presse. 

Un bel espace avec un parcours moteur qu'on ne voit pas derrière et une pièce avec piscine à balles


Je dois dire que même si j'ai été heureuse cette semaine de retrouver les bancs de l'école, il m'a manqué cette semaine. Les soirées passent très vite et on est tous bien crevés. 




Des nouvelles de ma rentrée de maîtresse

De mon côté, j'ai fait la semaine d'accueil de Professeurs des Écoles Stagiaires (PES), réunions et ateliers à l'ESPE et rencontre avec le directeur d'une des deux écoles qui va m'accueillir, rencontre aussi avec l'inspecteur de circonscription et les conseillères pédagogiques, nos tutrices. 

Parce que bon... je suis professeurs des écoles soit, mais je suis surtout en formation. Le métier s'apprend tout au long de vie et ce sont les trois premières années qui sont les plus charnières. A la fin de cette année  scolaire 2014-2015, il sera décidé de ma titularisation ou pas (elle peut être repoussée, et on peut aussi être renvoyé de l'EN).

Mon emploi du temps: 

Les lundis, mardis et un mercredis sur deux: je serai maîtresse de CM2 dans deux écoles d'une ville de 10 000 habitants au sud de Lille (environ 30 minutes de trajet).

8h30-11h30 13h-15h (mardi) ou 16h30 (lundi) pour les écoles.

Les jeudis et vendredi: je serai en formation à l'ESPE et j'aurai des cours, des ateliers mais nous n'avons pas encore la maquette des cours.

Ça commence le premier septembre.

En voyant les heures, le commun des mortels aurait tendance à penser que c'est peu mais je suis déjà en train de me traîner sous la table pour préparer les programmations, progressions et fiches de préparation dans chaque matière (jusqu'à présent: Géométrie, Production d'Ecrits, Anglais, Sciences et EPS). Mais ça ce n'est rien comparé à l'intégration des règles de chaque école, la gestion des élèves, l'autorité à tenir, le rôle avec les parents, les conseils d'école, de cycles, l'organisation de la classe, le matériel. 

On a beau préparer des cours sans fausse note (et c'est loin d'être le cas), les imprévus arrivent en permanence et il faut savoir composer et surtout montrer son autorité. 

Plein de petites choses qui me rendent nerveuse (et ne me dites pas que j'ai l'habitude car je suis prof de FLE depuis tant d'année, c'est un métier complètement différent).


Fini les transports

La bonne nouvelle c'est que j'ai dorénavant une petite voiture qui va me donner une plus grande liberté. Je suis à 15 minutes de l'ESPE et 20 minutes de la crèche. Les deux écoles sont plus loin mais je ne pense pas  être dans les embouteillages du matin ni du soir (je pars toujours très tôt).

Je ne sais pas si je serai très active au blog les premiers temps.


Les copines - les messages 

Je voulais passer quelques messages tout particuliers à :

Maman Mymou qui vient d'emménager à Dubaï et lui dire que même si je ne suis pas très prolixe dans le futur, je ne louperai pas une miette des ses aventures. Que je suis là pour elle.

Kaellie et Magic citrouille avec les gros bidons qui vont bientôt laisser place à de bien jolis bébés.

Mon amie Ashley qui accouchera de son deuxième fils très bientôt.

Mon amie en Australie L. qui va aussi accoucher d'ici peu. Merci pour les photos, le récit de ta grossesse.

Ma cousine qui voit son fils en couveuse (né à 33SA) et qui est bien courageuse. Bienvenu Naël.

Mes chers amis de Taiwan: Arnaud et Patricia qui viennent d'avoir une bien jolie petite fille.

Anne du blog dix pieds sur terre qui vient de s'installer à Shanghaï avec mari et enfants.


et à ma famille: ma mère qui a beaucoup travaillé ce mois d'août et mon frère et ma belle-soeur qui viennent de terminer leur Master d'histoire et d'archi. Félicitations à eux! On se voit dans quelques semaines pour les deux ans de Camille.


25 août 2014

Quelques jours au Touquet


Un dernier week-end aux airs de vacances, un tout dernier avant la rentrée: nous sommes partis au Touquet ces trois derniers jours. Quelle chance d'avoir eu un soleil magnifique même s'il soufflait un peu en bord de mer! 

Au départ de Lille, vendredi midi, il pleuvait, c'était gris! Bof! Nous sommes arrivés deux heures plus tard et nous avons fait notre première balade à poussette jusqu'à la mer, première pause bière / crêpe au sucre.

Pas bêtes, nous avons fait le trajet en voiture pendant l'heure de la sieste du petit poulet. A notre arrivée, il était donc en pleine forme pour courir partout, toucher les enjoliveurs des voitures, les vélos, les chiens, les chats, les murs, le par terre, le poteau-là à droite, et celui-là à gauche aussi et puis re-courir!!!



Fin d'après-midi sur le sable, le soleil du nord en août qui réchauffe un peu mais qui reste discret. Point de crème solaire. La petite veste s'imposait même. Mais tout de même, un délice de voir la mer! La mer me manque, il faudra revivre près de la mer un jour prochain! 

Évidemment, Camille s'en est donné à cœur joie (j'adore cette expression!)

Bonjour, je bave de plaisir


Nous avons logé chez le même ami que la dernière fois (en novembre dernier), toujours très agréable cette petite résidence qui borde un lac artificiel tout près des dunes. Les canards étaient au RDV et Camille a répété " KA LA" en boucle toute la matinée jusqu'à ce qu'on aille leur donner du pain.




 Levé à 8 heures et demi, quelques dessins-animés, un petit déjeuner et un bain plus tard... nous allons nourrir les canards et faire de la voiture, une belle matinée!




Le Touquet c'est vraiment très beau comme petite ville (4600 habitants) mais c'est aussi vraiment très riche, ça se ressent très fort et ça ne met pas forcément à l'aise. Les prix sont indécents et les gens (pas tous! le marchant de jouets étaient très sympa) sont un peu froids (voire désagréables, en trois jours, j'ai eu plusieurs beaux spécimens... aussi aimables que des portes de prison!).

La population est très âgée* (les tablées de seniors c'est du jamais vu!), ça manque un peu de dynamisme de jeunes, mais pour les familles c'est très agréable (sauf le manège à 3 euros le tour!)**

Pour moi; c'est un autre monde. J'apprécie de visiter le lieu mais je n'appartiens pas à cette catégorie de personnes. Je m'y sens en décalée, j'ai presque honte de porter des Converses et de me balader sans maquillage. Née de deux parents ouvriers et future prof, on ne se refait pas.


Vers la place du marché, en revenant de la mer.

Une rue tout près de la Mairie
L'hôtel Westminster


Une bière en terrasse

Camille endormi dans sa poussette, une première! Il nous avait fait courir juste avant, j'étais à deux doigts de l'étrangler... heureusement, papa et son calme légendaire l'a calmé (et le doudou aussi!). Le pauvre était tout décalé et avait boudé son repas de midi (donc intenable!), c'est toujours difficile d'aligner son rythme sur celui des autres avec un enfant. Et parfois, ça me gâche le plaisir de devoir penser au bien-être de Camille sans froisser mes amis, mes hôtes. 

Pendant ces vacances d'été, on aura vraiment pris conscience que les vrais moments de détente, c'est lorsque nous sommes tous les trois et que nous suivons notre rythme (ou lorsque ma mère est là :)


Non, ce n'est pas un château, c'est la mairie!




Nous sommes arrivés à Lille en milieu d'après-midi avec un temps mitigé, demain, c'est la rentrée de Camille à la crèche chez les grands et pour moi, ce sera après-demain à L'université Lille 2. J'ai un peu du mal à me remettre dans le bain (déjà 2 mois de vacances!) mais le mail du directeur de l'école où je suis affectée m'a fait un petit électrochoc puisque je vais être en charge de CM2. Gros challenge! On en reparle à la fin de cette semaine d'accueil.

Autre bonne nouvelle, je fais cette semaine l'acquisition de ma voiture personnelle! Je n'en avais pas eu  à moi depuis... 10 ans! 

Les dunes
Une belle destination donc où nous retournerons sans doute, mais la côte d'Opale est vaste, et j'espère bien que nous y découvrirons d'autres coins sympathiques!

.......................................................................................................................................................


Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (40,2 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %). La population est principalement composée de retraités (44,7 %) et de personnes n’exerçant pas une activité professionnelle (16,1 %). Source Wikipedia.

** Aberrant, une honte! 

16 août 2014

Mon homme à moi

Pacific Cost Highway en Californie

Les voyages d'affaires ont repris: l'Allemagne ce mois-ci, Shanghaï et Singapour le mois prochain et un passage à Dubaï en octobre. Mon homme s'éclate dans son boulot, ce n'est pas nouveau. Je l'envie très souvent parfois de pouvoir s'échapper du quotidien. 

Même si le rythme est crevant (les rdv s'enchaînent, les repas d'affaires s'éternisent) il en revient requinqué mentalement! Ça nous fait du bien à tous! Il a des tas de choses à nous raconter et toujours un petit quelque chose dans sa valise à son retour (une théière, du chocolat, une peluche, du thé...). C'est un homme ambitieux mais humble, il veut découvrir le monde et j'espère bien qu'on pourra voir un bout avec lui très vite.

C'était moi la voyageuse au départ, c'était moi l'étudiante en LEA anglais-chinois qui voulait partir en Chine et visiter toute l'Asie. Lui, en sociologie puis science-po, était plus tranquille mais curieux: la Chine pourquoi pas? 

San Francisco 


En quelques années, il a perfectionné son anglais et appris le chinois à un niveau plus que convenable. Il a trouvé sa voix dans les jeux vidéos, dans le business développement. Je le lui rappelle quand il est exténué et qu'il se plaint de certaines choses au boulot, je lui dis que son parcours est unique et qu'il a un profil particulier, un poste intéressant. Ce n'est pas donné à tout le monde, c'est une grande chance même s'il s'est bougé les fesses pour avoir tout ça.


Je suis très fière de lui.


Il me dit souvent que le monde est vaste et qu'il ne compte pas rester à Lille toute sa vie... Ça, ça veut dire: " Femme prépare-toi, les déménagements sont loin d'être terminés!"


Los Angeles


Mais pour le moment, je sais que nous sommes posés, Camille ira à l'école l'année prochaine, je suis très heureuse qu'il commence sa scolarité en France. J'espère aussi que je pourrai avoir un deuxième enfant ici en France, être suivi par des docteurs français. Après une première grossesse de deux trimestres au lieu de trois, j'espère bien finir comme une grosse baleine la prochaine fois, je veux vivre les dernières semaines dont beaucoup de femmes se passeraient bien.


Novembre 2013 au Touquet (Camille 13 mois)


Les voyages commencent sérieusement à me manquer, alors, il se pourrait qu'il nous emmène quelque part... mais c'est encore en projet, on attend, on croise les doigts pour que les dates s'accordent, celles de son voyage et de mes vacances scolaires. Je dois avouer que j'ai du mal à penser à autre chose.

Pour l'heure, nous nous accorderons 4 petits jours au Touquet la semaine prochaine en cette fin d'août, mois qui n'est vraiment pas glorieux niveau temps.




Père et fils regardent le match de foot en prenant l'apéro (hum...)

Je ne peux pas vous dire grand chose au sujet de ma future rentrée car mois d'août veut dire personne pour vous donner une réponse, PERSONNE ne répond aux mails, au téléphone. Ce côté-là de la France m'a toujours agacée. Le pays s'arrête de respirer un mois entier et ceux qui ne sont pas en vacances, qui comme moi, sont en train d'acheter une voiture, ou de contracter une assurance et bien dans l'os, ils attendent. Rien ne bouge, c'est l'immobilisme, ça me rend marteau. (ça se sent que je suis remontée?)




L'homme est donc rentré de voyage hier soir, nous sommes allés le chercher à 20 heures à la gare et c'est tout heureux que Camille a couru vers lui. Trop mignon!

Ces 4 jours, que Camille et moi nous étions en tête à tête! De grands moments mère-fils, intenses, mais aussi des passages plus difficiles où j'avais véritablement besoin de parler à des adultes, où j'en avais marre de me lever la nuit (trois / quatre fois!) et d'être debout à 7 heures. 

Notre pique-nique du goûter au parc du Septentrion il y a deux jours


Camille m'étonne chaque jour par la nouveauté du vocabulaire et l'aisance de l'imitation! Je l'aime à la folie ce petit bonhomme. J'écrirai un autre article pour parler des ses 22 mois.


Je vous laisse, il est déjà bien tard, mon homme est endormie à côté de moi sur le canapé devant la rediffusion de "C dans l'air" sur la météo pourrie du mois d'août. Camille nous a fait un cirque jusqu'à 22 heures, ce qui m'a bien fatiguée. Il était sûrement très excité de voir son papa rentrer à la maison!

Papa!!!