27 juin 2014

Quand le corps ne suit plus...

Le mois de juin devait être celui de la libération et il l'est, puisque j'ai terminé le concours. Quel soulagement, quelle fierté et quelle satisfaction d'avoir réussi à achever le but que je me suis fixée en octobre dernier! Le 4 juillet, je serai maîtresse ou pas. On verra, je n'ai pas peur, j'ai tout donné. 

J'ai tellement tout donné que mon corps m'a dit: " Eh oh, stop, moi j'en peux plus là! "

Résultat des courses, j'ai une conjonctivite carabinée aux deux yeux et des symptômes grippaux de malade. Je précise que tout ça arrive maintenant que je suis en vacances, libérée, délivrée de toutes contraintes de révisions. *aigrie*

Mon homme, mon cher et tendre, est parti, il est à Barcelone avec des amis. Un voyage prévu depuis longtemps, j'avais trop mal au coeur de lui demander de tout annuler à la dernière minute, non, ce n'était pas juste pour lui. Il me l'a proposé. J'ai dit non. 

Bon... j'assume hein... mais quelle galère je vous explique pas!!!!  3 jours avec Camille malade comme un chien, notre avion est lundi, et clairement tout gérer dans cet état c'est très très très dur.

Ah oui, je n'ai ni poussette ni voiture.

Gros lol non?

Aujourd'hui, je sens une légère amélioration mais j'ai l'impression d'avoir la tête d'une nana qui a chialé sa mère depuis 3 jours (yeux rouges, petits et gonflés), je suis belle quoi. Et le paracétamol que je prends en boucle depuis 4 jours sinon je fais de méchantes poussées de fièvre. Trop agréable. Franchement, se réveiller en nage à deux heures du matin les yeux collés, j'avais jamais expérimenté. Je kiffe.

J'avais d'ailleurs déjà les yeux rouges lors du dernier oral du concours. 
3 heures de préparation sur deux sujets: un sujet d'EPS (la danse en maternelle) et trois textes sur la connaissance du système éducatif avec pour thème, les élèves à besoins spécifiques (ce sont les élèves en situation de handicap et ceux en difficulté scolaire), et une heure et quart devant le jury composé de deux conseillères pédagogiques et d'un inspecteur.

Franchement, malgré la fièvre et les yeux, le rhume, j'ai l'impression d'avoir donné une image pro et d'avoir fait du bon boulot, je n'ai pas peur de le dire. C'est un ressenti. Je suis sortie de là en souriant.


Première pensée: Punaise, je viens de terminer le concours de professeur des écoles!
Deuxième pensée: C'est les vacances, gros kiff!
Troisième pensée: Je me sens hyper mal, j'ai envie de dormir.

Mon pressentiment était le bon, le lendemain matin, j'étais aux urgences ophtalmologique. Et comme je ne connais pas bien Lille, je me suis trompée d'endroit. Je suis d'abord allée à Saint Vincent... ahaha, vous auriez dû voir ma tête quand la secrétaire m'a dit "Ben on fait pas les yeux ici! Faut aller au CHR!

Comme si tout le monde dans cet univers avait une idée de que c'est ce putain de CHR. Le mieux du mieux, c'est encore ma tête quand je suis arrivée au CHR et que j'ai vu le plan du site.

Hello, bienvenue dans la maison des fous!

Comme vous pouvez le constater, c'est grand. 
Petit rappel, j'étais à pied. 

Bon, j'ai finalement réussi à trouver. En arrivant, je pleurais déjà d'épuisement, je ne sais pas si les gens de la salle l'ont remarqué, j'avais le nez qui coulait, c'était fort agréable, j'étais au top de ma forme.

Bref, je cumule la fatigue et mon corps me le dit bien.

Encore 2 jours. Seule chez moi avec le dragon.

Lundi je prends l'avion, 1h30, seule avec Camille dans un petit avion à une place minuscule avec une personne inconnue à côté de moi (je plains cette personne).

J'ai peur.
Non, mais vraiment.

Tu veux prendre l'avion avec moi?

10 commentaires:

  1. Courage c'est pas drôle d'être malade. Pour l'avion ne t'en fais pas, je suis sûre que ça va bien se passer, 1h30 ce n'est pas très long, n'oublie pas la tétine pour les oreilles :)

    Mercredi on a pris le train juste Lily J et moi, de Béziers à Grenoble, il y avait les grèves, on a fini dans un car plein à craquer pendant près de 2 heures pour faire Valence/Grenoble, tout le monde était sur les nerfs et ma petite fille a été un amour : Pas un pleur sur les 5 heures de trajet !

    Depuis notre mésaventure au retour de Malaisie (quand on te laisse dans la merde sur un vol de nuit avec une gamine qui n'arrive pas à dormir parce qu'elle ne peut pas s'allonger), je me fous de ce que pensent les gens, du coup, je suis plus zen dans les transports (après tout c'est qu'une enfant) et apparemment ça déteint sur ma fille !!!

    Prends soin de vous, reposez-vous bien avant le départ. Et j'espère que tu auras le concours, tu as bossé comme une dingue cette année pour l'obtenir. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeude, oui, je vais souvent sur ton blog parce que je sais que question voyage vous êtes au top et j'avais vu cette aventure. C'est vrai que 1h30 c'est pas long, du tout même. Mais je me souviens de la dernière fois, où il était très énervé et cette heure et demie a été affreuse, et pourtant on était deux! Alors, comme je suis seule, j'ai peur. LOL Par contre, oui, je devrais pas penser aux gens autour et restez zen.
      Je lui ai pris de l'homéopathie en sirop pour le calmer.
      MERCI pour ton message!

      Supprimer
  2. Déjà, je te trouve très courageuse mais je stresse de la mort qui tue lorsque je suis malade et que je dois m'occuper seule de mon boutchou ! Accroche-toi et profite bien de tes vacances :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OH moi quand je me plains que mon homme ne soit pas là, je pense aux mamans solos comme toi, et je relativise!!! :)

      Supprimer
  3. Déjà bravo pour ton concours, peu importe le résultat! C'est normal d'avoir un contre-coup physique après un gros effort de longue haleine. Bon courage pour le vol... Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contre-coup qui arrive au moment où je veux profiter, la vie est dure! :)

      Supprimer
  4. Quel courage pour ton concours, je croise les doigts pour que ça soit positif (mais y'a pas de raison !!) En tout cas tu as super bossé et tu as bien mérité les vacances :) Courage pour le vol et les yeux !!

    RépondreSupprimer
  5. Voilà t'as tout donné tu peux être fière de toi, maintenant dès que tu le pourras repose toi bien!! Lundi soir j'ai pris mon portable pour t'écrire un message d'encouragement pour ton dernier jour puis je me suis aperçue que j'avais 24H d'avance alors je l'ai effacé, le lendemain j'ai oublié... too bad!! A très bientôt, bisous!

    RépondreSupprimer
  6. Pas de nouvelles depuis le fameux "crash": j'espère que ça s'est bien fini, que le voyage n'a pas été trop cauchemardesque et que les résultats sont à la hauteur de tes aspirations.
    Je connais aussi (comme beaucoup), le corps qui lâche, au choix, soit juste quand tu as passé la tempête (genre, tu "t'autorise" à tomber malade), ou au milieu de la tempête (oui, oui, ça arrive. la seule bonne chose qu'il apporte, c'est de relativiser).
    Profite quand même de tes vacances, hein ?

    RépondreSupprimer
  7. Bravo pour cette réussite , meilleure santé et puis......ben oui ! Je partirais bien en avion avec cet adorable bout de chou charmeur ....!

    RépondreSupprimer