23 avr. 2014

Keep calm and carry on (tranche de vie)

Quand papa n'est pas là, certains soirs ressemblent à une explosion nucléaire.

Ce soir, je suis restée CALME. 

Vrai de vrai, c'est pas ironique.

Je me suis même épatée quand...

...Camille a fait "non" de la tête au énième repas que j'avais préparé pour lui (Serait-ce parce que tu t'es empiffré de cake au chocolat à la crèche????)

Je suis restée très zen quand il a joué avec ses coquillettes à la place de les manger, les balançant par-dessus bord, les étalant  sur la tablette de la chaise en riant aux éclats. 

C'est à ce moment-là que j'ai ouvert mon frigo et que j'ai découvert que la bouteille de lait allongée sur une étagère s'était entièrement vidée dans le plat de salade aux lentilles. °____°

Mon repas de ce soir, adieu.

J'ai décidé de fermer le frigo et d'oublier.

Je me suis tournée et j'ai contemplé ma cuisine parsemée de coquillettes, certaines collées au pyjama propre que je venais de lui enfiler pendant qu'il hurle " DOUDOU DOUDOU " et moi de lui expliquer calmement doucement que " NON, je ne lui donnerai pas le doudou maintenant parce que le doudou n'est pas sec, il est sur le chauffage parce CAMILLE a voulu prendre son bain AVEC le doudou et que de toute façon, c'est pas le moment du doudou, c'est le moment de manger"

J'avais laissé le doudou tremper dans le bain (n'importe quoi, rappelez-moi que c'est une idée de merde) sinon c'était la crise assurée. Je suis faible, au secours.

Doudou, doudou...!
Mama, mamaaaammaaa, mmmaaa...!

A un moment, j'ai pensé qu'on pourrait se faire un mini câlin dans mon lit pour qu'il se calme un peu mais j'avais oublié que le matin il avait mangé sa madeleine dans le lit et qu'il y en avait maintenant partout sur la couverture et dans les draps. Mauvaise idée.

A un autre moment donné, je l'ai pris sur mes genoux et on a regardé trois vidéos -un moment de répit-(Dans sa maison un grand cerf, tourne tourne petit moulin, coquinelle demoiselle) mais c'était pire quand je lui ai dit que c'était fini. Comment ça les enfants ne sont pas raisonnables?

A un troisième moment donné, je me suis assise avec lui sur la couverture dans le salon, on a pris les livres et l'album photo et ça a marché. Il s'est calmé. Il me parlait dans sa langue de bébé avec sa petite tête penchée et j'avais envie de le bouffer même s'il était en train de  me saouler puissante 1000000. A ce moment précis, je lui ai fait des bisous et j'ai respiré dans son cou et dans ses cheveux.

Ensuite, il a pointé toutes les personnes de l'album photo et il disait : " PA PA? PA PA? PA PA!!!!"
Non, Camille, ça c'est moi, c'est maman. Non , ça c'est papi, non c'est tonton..."

Papa n'est pas là depuis 8 jours, papa parti, bébé triste.

20h15: il a faim mais ne veut que son biberon. 

Bien, je mixe courge/polenta dans le lait et lui enfourne 300 ml dans le gosier. C'était déjà ça.

Je change son pantalon de pyjama qui est trempé suite à sa tentative de boire de l'eau en crachant et en faisant des bulles. (Mais non, mon amour, tu ne peux pas boire si tu recraches...)

20h30: je suis légèrement fatiguée (il m'a réveillé 4 fois la nuit dernière et j'ai passé la journée à l'IUFM à faire des maths, je suis décalquée en vrai). Je le pose dans son lit avec le doudou légèrement humide. Il ne dit rien, se tourne et s'endort presque tout de suite.

18h45-20h30

Keep calm and carry on !


18 mois

12 commentaires:

  1. Élever un enfant: un vrai challenge... Serais-je prête à le relever un jour??

    RépondreSupprimer
  2. Oh qu'il est mignon ! Nous avons les mêmes soirées, parfois c'est très dur... Mais qu'est ce qu'on les aime ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire, c'est qu'il passe du rire aux larmes au rire aux larmes et moi pareil, je gronde, je ris, je gronde, je console, je ris, je gronde...!!!

      Supprimer
  3. A moi aussi j'avoue que ça me fait un peu peur !
    Je me demande si j'aurai l'énergie pour tout gérer avec calme.
    Mais c'est vrai que ça vaut tellement le coup, d'avoir un bout de chou comme ça !!!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était une soirée difficile, ce n'est pas toujours comme ça et le plus souvent, papa est là, papa aide et on y arrive! Je reste calme, ça fonctionne toujours mieux.
      Je comprends que ça fasse peur, ça ne me donnait aucune envie avant d'en avoir! Mais quand c'est le tien... y a beaucoup d'amour, beaucoup beaucoup!

      Supprimer
  4. on est bien toutes les mêmes, on leur laisse faire un truc con histoire d'avoir la paix 5 min (le doudou dans le bain,j'adore! chez moi aujourd'hui c'était vider toutes les cartes de fidélité de mon portefeuille et faire des miettes "comme le petit poucet") et en fait ça nous rajoute plein de taf et plein de galères, mais on le refait la fois d'après....

    RépondreSupprimer
  5. comment pourrait-il être autrement ce petit garçon ? pétillant , frondeur , plein de malice .testeur de bêtises ....et puis triste , aussi , quand son papa est absent .....ça rassure de faire tourner en bourrique sa maman , non ? En tous les cas , ange ou brigand , je le trouve adorable !

    RépondreSupprimer
  6. Ici aussi quand papa n'est pas là, c'est beaucoup plus dur pour moi à la maison :-/ Les 3 premiers jours de cette semaine furent dont épuisants ;)

    RépondreSupprimer
  7. Oh la la, ça me rappelle des choses, ce genre de billet:
    http://lemetterre.canalblog.com/archives/2012/01/20/23295007.html
    (la même chose: Papa absent, seule avec trois enfants et en instance de déménagement).
    Mais parfois, il suffit d'un rien pour se remettre les pieds à l'endroit (et oublier les moments durs).
    Par contre depuis que j'ai passé quelques heures à chercher la clé d'un bungalow dans le sable d'une plage, je me force à ne pas laisser mes enfants/bébés jouer avec des choses que je pourrais regretter. Il faut un peu de volonté sur le moment, mais la perspective des choses désagréables qui peuvent arriver après, ça me motive (genre, son mobile déchargé ... quelque part dans la maison parce que le petit dernier a voulu le tripoter, les affaires écharpées, etc ...).

    Ton petit est mignon comme tout (et pas de lézard pour le doudou: quand ils sont prêts, on le voit. Continue juste à faire des petites tentatives de temps en temps, pour voir).
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. En effet, je viens de lire l'article et j'ai beaucoup ri, surtout arrivée à la dernière phrase. Du coup, je découvre ton blog avec grand plaisir, j'y retourne de ce pas.
    Mon post date déjà d'il y a un mois et tellement de choses se passent, je n'ai pas le temps d'écrire!
    Merci pour tous ces précieux conseils! :)

    RépondreSupprimer