17 déc. 2013

Rien n'est acquis (14 mois)

Il y a une chose qui est commune à bon nombre de mamans, moi y-compris, c'est de s'imaginer que sa propre expérience de la maternité vaut pour tous les autres, voire même que son vécu avec bébé est et restera constant. 

Grande nouvelle! C'est complètement faux.



Je me prends moi-même au piège en expliquant à des amies futures maman qu'un bébé qui ne faisait pas ses nuits les premiers mois peut devenir un super dormeur par la suite, comme Camille. Les nuits ne sont qu'un exemple parmi tant d'autres bien évidemment.

Camille, parlons-en! La référence ultime! La chair de ma chair! 


Ce petit être machiavélique a décidé de piquer des crises dès qu'il est mécontent d'une situation, chose qu'il ne faisait pas jusqu'à présent. Du moins, pas autant. Du ralage, il y en a toujours eu. C'est bien normal, chacun a bien le droit d'être mécontent. Mais des crises? 

J'ose espérer que c'est un effet du médicament qu'on lui a prescrit, cet excitant que je dois lui administrer pour son hyper-sensibilité bronchique parce que si c'est son nouveau caractère, je le vends sur Ebay.


Alors qu'il dormait comme un loir chaque nuit de 20h à 7h30/8h et qu'il buvait un bon bibi le matin au réveil, souvent de très bonne humeur. Il a maintenant décidé de nous réveiller à 3 heures en hurlant (pour quoi ? Je n'ai pas compris) je lui donne de l'eau, voire je le change si c'est très mouillé, je le berce, il se cabre mais finit par se rendormir. Et il se réveille à nouveau à 6 h pour prendre SON BIBI.

6 heures???? Quoi??? Il n'a plus fait ça depuis presque 6 mois!

Je crois qu'il a faim plus tôt parce qu'il ne mange pas assez le soir, j'ai donc décidé d'augmenter la dose.

Ce soir, il a pris 1/4 de purée de légumes (après il m'a jeté la purée au visage d'un coup de main vengeur!), un bibi de 300 ml et devinez-quoi? Une demie banane... je sais que ce n'est pas très bon les fruits le soir mais il hurlait depuis son arrivée à la maison (soit une demie-heure avant). Et avec cette demie banane, LE BONHEUR! Il était heureux! 

Ce soir, pendant la banane.


Franchement, au début, on n'a pas du tout compris l'homme et moi. Au retour de crèche EN GÉNÉRAL, il joue un peu le temps que je prépare le bain, je le baigne, je le masse avec de la crème, je le mets en pyjama et il boit son bibi, il s'endort, je le met au lit. C'est notre routine depuis quelques mois. Tout roule ou presque!


Donc, ce soir, après le repas, je l'ai baigné. Je ne fais jamais ça non plus, car le bain juste après le repas, c'est pas super, mais là, j'avais pas le choix. Il avait beaucoup aimé la banane, BEAUCOUP, à tel point que ça lui recouvrait tout le visage, le body (sans parler de la chaise haute!).


Dans le bain, il avait retrouvé son sourire. Sur le lit, le moment détente où je le massais et habillait pour la nuit aussi mais il y avait un peu de râle. Il a joué avec papa. 


Mais le coucher... HUM! Comment dire... Camille n'a jamais pleuré quand je le mettais au lit, jamais, en fait, il pleurnichait un peu c'est tout. MAIS là, my god, on égorge un cochon!!!! SOS!!!

Finalement, cela s'est vite calmé mais je présage de futurs couchers difficiles, je ne sais pas pourquoi, ça doit être mon 6 ème sens de maman.

( J'omets de te dire que le bébé s'endort systématique la tête en bas, ce qui n'est pas gênant en soi, sauf que j'ai relevé un partie du lit pour qu'il respire mieux... bref, il a toujours la tête en bas, FAILED ).

Tout ça pour dire qu'il ne faut jamais penser que son bébé est un petit être stable et constant, ce n'est pas vrai. Surtout quand ils sont un peu malades, sous médicaments ou bien lorsqu'ils grandissent d'un coup, lorsqu'ils atteignent des stades particuliers comme celui des cauchemars etc. 

Personnellement, je prends sur moi mais je ne suis pas la patience personnifiée et j'ai beaucoup de mal à l'entendre râler. En fait, je supporte à très petites doses mais bon, je fais mon job de MUM. Le seul petit soucis c'est que nous sommes vraiment épuisés ces derniers jours et l'accumulation de ces derniers mois commencent à peser. J'ai pas toujours les réactions que j'aimerais.

Bref, mon fils fait sa crise d'ado... il devient petit garçon... on n'est pas sortis!

PS: Je finis ce post, il est 22h30, et je l'entends chialer!!!!

...........................................................

Edit de 6:30 du matin, réveil à 2h30,  puis à 4h30 et depuis je suis réveillée, Camille vient juste de se rendormir. Voilà, y a plus qu'à se préparer et aller en cours (4 heures de numération + géométrie). Bizarrement, je suis en pleine forme. On verra dans 6 heures.

14 déc. 2013

Décembre et son lot de petits tracas! (14 mois)

J'ai toujours un peu le smile sur les photos mais je rale et je pleure beaucoup en ce moment!

Décembre est en train de nous achever, à tous les niveaux, la fatigue, la toux bronchique de Camille qui a fini par lui faire cracher du sang (HORREUR!), la matinée aux urgences, les journées bloquées à la maison, la mauvaise humeur qui s'installe et les disputes par la même occasion.

Ça fait deux mois et demi que Camille est à la crèche, il fait une semaine par mois à la maison, c'est ultra relou (en langage de jeuns)! Je sais que la vie en communauté implique que tout ce petit monde se refile plein de cochonnerie, mais ça reste très handicapant pour nous de devoir prendre une journée au boulot (ou moi de rater des heures de cours!).

Heureusement, j'ai des amis sensationnels à Lille, dont un qui ne bosse pas en ce moment, c'est mon NOUNOU d'enfer! Un nounou qui n'a aucune expérience avec les enfants mais qui a su très bien se débrouiller pour s'occuper de Camille deux demies journées cette semaine. Il m'a sauvée la vie. Il n'avait jamais changé une couche et il a dû composer avec un bébé aux cacas explosifs (sans peur et sans reproche!).
Le nouveau jeu qui passionne Camille, jeter les pièces du Mah Jong en criant.

L'homme travaille plus que de raison, tous les jours de 9 h à 18h30, et il reprend de 20h à minuit à la maison, et parfois le week-end, oui, il est à plus de 60 heures, donc forcément très fatigué, sous pression, et pas forcément dispo à la maison. A ce rythme là, il va être au SMIC horaire... 


On a bien besoin de vacances et on n'a qu'une hâte, de prendre l'avion vendredi prochain pour 15 jours et vraiment faire un break avec le quotidien! On restera 10 jours chez nos mamans dans l'Hérault et ensuite, on ira faire un tour de 3 jours du côté de Nantes chez de très bons amis, on passera le nouvel an avec eux. Espérons que ce séjour éclair dans le sud ne soit pas trop crevant, j'appréhende un peu quand même.


Camille dans la salle d'attente des urgences après la prise de sang, très en forme, il joue à la dînette.

Alors, à la suite de sa vilaine toux, on a fait un bilan et il s'avère que monsieur Poupinou est très sensible des bronches, qu'il a un terrain aux bronchites, bronchiolites et pire, à l'asthme. Tiens? C'est curieux? Ah mais attendez, c'est pas ce bébé là qui est né avant que ses poumons ne se développent et qui s'est tapé 3 semaines de couveuses? Ah oui, oui, oui, c'est ce bébé-là! Merde! Moi qui croyais m'en sortir comme ça... j'ai raté, ARF!


Non, je rigole là, mais je ris surtout jaune! Il tousse depuis 3 mois, il a le nez encombré depuis autant de temps (si t'es docteur, tu sais que c'est lié, sinon, je t'apprends des trucs pour ton avenir de mère!). Le nettoyage au sérum phy, c'est une torture! Je déteste faire ça, j'en pleurerais!


Mais le pire, c'est le kiné! Je devrais pas dire le pire parce que ça lui fait beaucoup de bien, mais vous ne pouvez pas vous imaginez l'agonie du gamin qui crache des glaires en hurlant, c'est affreux! Il a déjà fait 4 séances, certaines dames kiné sont plus douces que d'autres mais il paraît que la méthode forte est la plus efficace. Bon. Dur de choisir. Moi quand je le vois hurler tout rouge manquant de s'étouffer, je meurs.


J'ai du mal à gérer la douleur de Camille, je l'ai trop souvent vu souffrir.


On évite de me dire là tout de suite que d'autres enfants NON préma ont la même chose, je risque de sauter par la fenêtre et comme j'habite au 2ème... Je comprends qu'on essaye de me consoler voire de me déculpabiliser, mais ça ne marche pas. Je ne souhaite pas me faire plaindre, hein... mais ne minimisons pas le passé. Sinon merci des gentils petits mots.


On finit sur une touche plus positive, ce début de mois il y a aussi eu une soirée en amoureux au restaurant sans bébé avec un concert sur une péniche! Nos amis ont gardé Camille sans problème. Et on essaye maintenant, l'homme et moi, de s'accorder des "temps" seuls sans l'autre ni bébé. Aujourd'hui, j'ai passé l'après-midi à Lille, je me suis fait un ciné, yooouuuupiiii!