25 oct. 2012

Mon tout petit bébé

J'ai un tout petit bébé.

Il a de grands yeux.

Des petits poings dressés.

Un petit tube dans sa bouche.

Une cloche sur la tête.

Une perfusion sur le bras droit.

Il tète comme un fou, il grossit tous les jours.

Il oublie de respirer parfois.

Il regarde partout autour de lui, dans sa couveuse.

Un peu trop loin de moi, de nous.

Tu es né trop tôt mon petit.

Mais maintenant, tu es là. 

Alors, on va t'aimer très fort, de l'autre côté de la couveuse.

En attendant que tu rentres à la maison.


La prématurité c'est vraiment la dernière chose à laquelle j'ai pensé pendant ma grossesse, et pourtant, il y en eu des choses qui m'ont angoissée. Au deuxième trimestre, j'étais assez apaisée. Je ne m'inquiétais plus vraiment. 

Je ne pensais pas accoucher si tôt. 

Je me suis dit: " Merde, qu'est-ce que j'ai foutu?"

C'est intense ce sentiment de culpabilité qu'on peut développer quand on donne naissance à son bébé trop tôt.

Le coeur explose d'amour et puis d'inquiétude. On a pas le temps d'être heureux qu'on est déjà terrifiés. 

C'est la première fois qu'une personne me manque plus que mon amoureux, c'est étrange.

La prématurité c'est un traumatisme pour les bébés mais aussi pour les parents. 

C'est un peu décousu ce post mais je suis tellement fatiguée, mes journées sont réglées comme du papier à musique, au rythme des tirages de lait. 

Je voulais dire à toutes les copines et les blogueuses que je les remercie du fond du coeur pour tous les gentils messages d'encouragement et d'amitié, pour les conseils pour l'allaitement, pour les cadeaux reçus dans la boîte aux lettres. Merci aussi à ma famille pour le soutien moral depuis presque un mois. Plein de bisous!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire